Boutoir de maréchal

Photo Boutoir de maréchal

Le boutoir est un outil qui sert aux maréchaux-ferrants pour parer la corne du sabot afin d’y ajuster le fer. Comme il en existe pour le bois, il a la forme d’un ciseau pour la corne. C’est le rabot du maréchal.

Le boutoir tranche et nivelle la paroi extérieure du sabot appelée muraille, dresse la partie inférieure qui reçoit le fer, nommée mamelle. Avec la partie opposée au tranchant, sous le manche, il nettoie l’intérieur de la sole et de la fourchette (cette partie est très souvent décorée par le forgeron, ce qui la rend inapte à cette fonction).

L’usage de cet outil à été interdit à cause du danger que représentait son utilisation. En effet, un dérapage pouvait entraîner la lame contre l’artère fémorale de l’apprenti qui maintenait le sabot  ou, en partant trop en biais, entamer en profondeur la sole et rendre le cheval boiteux.

Il a été progressivement remplacé par le rogne-pied : simple morceau de lame de sabre, sur lequel on frappe avec un marteau pour rogner la corne du sabot du cheval ou du bœuf.

Chaque artisan réalisait lui-même son outil, à sa convenance.

Étymologie : boutoir vient de bouter, pousser

Catégories :
Métier : Maréchal-ferrant
Usage : Outils de coupe
Domaine d'activité : Le fer et la forge