Débondonnoir

Photo Débondonnoir

Le débondonnoir, débondoir ou tire-bonde est un instrument dont on se sert pour enlever la bonde d’un tonneau. On lui donne aussi le nom de diable.

Il est constitué d’une vis à poignée (comme un gros tire-bouchon) qui tourne dans un étrier en fer prenant appui sur la douelle.

La bonde, cylindre en bois légèrement tronconique, entourée d’une guenille ou gaille (toile grossière) pour obtenir une parfaite étanchéité, est enfoncée à coups de maillet. Pour la retirer, après avoir frappé tout autour avec un hutinet (petit maillet à long manche souple), on utilise le tire-bonde.

Avant de livrer son fût au vigneron, le tonnelier essaie son tonneau en y versant une dizaine de litres d’eau bouillante. Il enfonce la bonde et tourne le tonneau dans tous les sens en surveillant les fuites éventuelles, qu’il colmate avec des éclats de bois. Après l’avoir vidé, il rebouche l’orifice et à l’aide d’un paroir, puis tranche la partie de la bonde qui dépasse de la douelle.

La débondeuse est une mèche à vis, coulissant dans une poignée massive avec buttée d’arrêt, faisant office de marteau. Une fois la vis dans la bonde, il suffit de soulever d’un coup sec cette poignée, pour enlever par contrecoup la bonde.

Cet outil est parfois nommé à tort « coup de poing », voire gibelet.

Sur l’image : un débondonnoir et une débondeuse.

Catégories :
Métier : Tonnelier, Viticulteur
Usage : Outils de levage
Domaine d'activité : Agriculture, Métiers du bois