Ecoine

Photo Ecoine

L’écoine (ou écouane) est un outil en forme de lime dont on se sert pour enlever de la corne (Larousse). Elle n’a qu’une seule rangée de tailles non croisées.

Les écoines sont des sortes de râpes qui présentent une série de stries parallèles, profondes, ayant de l’une à l’autre une certaine distance.

Elles servent à façonner les corps relativement doux par rapport au fer et plus durs que les bois tendres : bronzes, bois durs, ivoire, os, corne. Elles servent aussi à nettoyer les pièces brutes de fonderie.

La matière arrachée étant de la limaille d’un grain assez fort, l’écartement des dentures est nécessaire pour ne pas encrasser les stries de l’outil. Dans les grands modèles les dents sont brasées*.

Le traînage de l’écoine, plus long que celui de la lime, nécessite parfois que la soie - et par conséquent le manche - en soient déhanchés vers le haut, pour que la main soit en dehors de toute atteinte pendant le raclage.

La forme cintrée de l’outil était indispensable pour ne pas blesser l’animal lors du sciage des cornes.

Le maréchal-ferrant l’utilise pour arrondir, modeler et dresser le contour de la face plantaire du sabot, mais également pour couper les cornes qui rentraient dans la tête des bovins.

Étymologie : écoine, comme égoïne, vient du latin scobina, lime.

Source : L’outil, de Paul Feffer et Fernand Tourret

* Brasé désigne un objet qui a été trempé, sous-entendu dans la braise.

Catégories :
Métier : Maréchal-ferrant
Usage : Outils de façonnage
Domaine d'activité : Le fer et la forge