Enclume

Photo Enclume

L’enclume est une masse de fer aciéré sur laquelle on forge les métaux.

L’enclume de forge consiste en général en un parallélépipède rectangle que terminent d’un côté une pyramide quadrangulaire dite corne carrée et de l’autre un cône dit corne ronde. Ces cornes sont parfois nommées branches.

La partie parallélépipédique se nomme estomac, poitrine ou ventre, tandis que sa surface plane supérieure est la table. Celle-ci, vers un coin du côté de la corne ronde, est percée d’un trou carré : l’œil, parfois nommé hirondelle, qui débouche sur le flanc de l’estomac ; il est destiné à recevoir la queue d’un tranchet ou d’une étampe de dessous. Les pieds, à la base de l’estomac, s’évasent un peu vers l’extérieur pour assurer la stabilité.

Le billot sur lequel repose l’enclume est parfois nommé chabotte (la chabotte est la pièce de bronze de forte dimension, qui constitue la base de l’enclume du marteau-pilon). Il est généralement en orme tortillard ou en frêne, bois durs dont les fibres noueuses garantissent résistance et longévité.

Ce billot se trouve lui aussi placé sur un paillasson cerclé pour renforcer ses effets : amortir les coups de marteaux, absorber les vibrations et éviter les rebonds.

La forme et le poids des enclumes varient suivant l’importance des pièces à travailler. Les forgerons, maréchaux-ferrants et serruriers utilisent une enclume à une ou deux cornes. Les armuriers se servent d’une enclume à table rectangulaire sans cornes.

Cette enclume porte le n° 8.675, elle est datée de 1947 et pèse 137 kg.

Catégories :
Métier : Forgeron, Maréchal-ferrant
Usage : Outils de percussion
Domaine d'activité : Le fer et la forge