Fer à cheval

Photo Fer à cheval

Le fer à cheval est une lame de fer recourbée, percée de trous (étampures) où viennent se loger les têtes des clous. Il comprend un pinçon, qui se rabat sur le sabot et donne de la solidité ; les mamelles et les quartiers forment les branches du fer. Quand l’extrémité du fer est relevée en talon on l’appelle crampon, c’est en général un fer destiné au membre postérieur.

Le fer du bœuf est constitué de deux plaques avec lesquelles on habille les onglons qui forment le sabot.

Chaque fer est adapté à la forme du pied des animaux.

Les fers des chevaux de l’armée, qui pendant la guerre tiraient les canons, étaient garnis de quatre crampons (clous carrés, vissés sur le fer).

Parfois en ville, pour éviter le bruit des sabots sur le macadam, les fers des chevaux qui tiraient des voitures de maître étaient garnis de silencieux découpés à la forme du fer.

Pour éviter que le sabot ne glisse, on le recouvrait avec une talonnette, garniture  moulée, recouvrant toute la surface de la sole.

Sur l’image : fer à crampons, fer de bœuf, fer garni d’un silencieux, deux talonnettes, fers à cheval, broches.

Catégories :
Métier : Maréchal-ferrant
Usage : Appareils de protection
Domaine d'activité : Le fer et la forge