Marteau de batteur de cuivre

Photo Marteau de batteur de cuivre

Le dinandier, ou batteur de cuivre, est sans doute l’artisan qui utilise la plus grande variété de marteaux.

Ceux-ci sont adaptés, par leur poids et par leur forme, au travail qu’ils aident à réaliser. On les désigne par leur fonction : marteau à battre ou rabattre, marteau à planer, marteau à cannelure...

La pièce à travailler repose sur un support qui «encaisse» les coups que le marteau ou le maillet donne. Cette pièce doit reposer parfaitement et le support répondre à la frappe. Ces supports sont soit des enclumes, soit des bigornes, soit des tas ou des recingles.

Les recingles sont tiges pliées à l’équerre aux deux extrémités, mais dont les plis sont contrariés. Une extrémité sert de tas et pénètre dans le col des pièces à travailler, l’autre est maintenue dans les mâchoires d’un étau.

Même si la panne du marteau est parfaitement polie, pour le martelage de finition, on prend soin de l’entourer de parchemin, pour ne pas marquer le métal.

Catégories :
Métier : Batteur de cuivre, Ciseleur, Orfèvre
Usage : Outils de percussion
Domaine d'activité : Métaux précieux et pierres précieuses