Marteaux (généralités)

Photo Marteaux (généralités)

Le marteau est un outil servant soit à frapper directement, soit à communiquer cette force à un autre outil (ciseau, burin…).

Il est constitué de deux parties :

La table carrée, ronde, ou autre, est le côté percutant de la tête. La panne qui lui est opposée, s’aplatit transversalement. L’œil qui traverse la tête est différent selon l’outil : il peut être rond, cylindrique, ovalisé, conique, bi-conique...

Les marteaux ayant un œil conique vers le haut sont emmanchés sans angroix*. Ce sont des outils dont on ne peut craindre qu’ils soient démanchés par le jet.

*L’angroix ou engroix c’est le petit coin en fer que l’on enfonce à travers l’œil du marteau dans le bois, pour l’affermir.

Sur l’image :

  1. Le marteau du menuisier a une panne à coupe franche et dans le prolongement de la base du marteau. La table à l’opposé est plate. Les arêtes sont tout juste abattues.
  2. La panne du marteau de métallurgiste est relevée et franchement arrondie. La panne est bombée. C’est un marteau qui pour le même poids est plus court et plus ramassé.
  3. Les marteaux d’électricien ont des pannes très longues et très minces pour permettre d’enfoncer les pointes dans les baguettes.
  4. Les marteaux des tapissiers ont une panne longue et mince, terminée par un cran qui fait arrache-clous. La table est très petite et longue et très éloignée du manche. De plus, les manches sont fortement renforcés pour permettre de forcer sur les clous qui tiennent trop fort lors de l’arrachage.
  5. Les ébénistes, pour enfoncer les pointes à plaquer, ont des marteaux minuscules, emmanchés à des manches longs et minces qui, étant relativement souples, donnent une grande puissance de frappe.
  6. Celui que les ébénistes appellent marteau à plaquer est un instrument avec lequel on ne frappe pas, mais avec lequel on presse le plaquage lors du collage.
  7. Le marteau du cordonnier, emmanché court, avec sa forme caractéristique, ne s’utilise que par le mouvement du poignet.
  8. Le marteau du chaudronnier.
  9. Le marteau à river.
  10. La massette du sculpteur.
  11. Le brochoir du maréchal-ferrant.
Étymologie : marteau vient du latin martullus ; marteaux : pluriel de martel.
Catégories :
Métier :
Usage : Outils de percussion
Domaine d'activité : Métiers divers