Palan

Photo Palan

Poulie : système mécanique constitué d’une roue libre montée sur un axe et fixée en hauteur. Sa jante est creusée d’une gorge et supporte un cordage dont les extrémités retombent librement de part et d’autre, et dont les bouts sont appliqués l’un à la force et l’autre à la résistance. Ce dispositif est utilisé pour lever ou tirer une masse. Cependant, une poulie fixe sert seulement à modifier l’orientation de la force à appliquer. Mais l’emploi d’un moufle, c’est-à-dire d’un ensemble de poulies mobiles, permet de lever la même masse en exerçant une force moindre.

Moufle : c’est l’assemblage de plusieurs réas dans une même chape servant à exécuter des manœuvres et porter de lourds fardeaux.

Palan : réunion de deux poulies, ou d’une poulie et d’un moufle, ou de deux moufles, par une même corde.

Le palan est un appareil de levage constitué par un système de roues et de cordage, de câbles ou de chaînes, commandé le plus souvent par l’homme.

Ce mécanisme démultiplicateur est composé d’une chape fixe reliée à un crochet solidaire d’une charpente, et d’une chape mobile reliée à la chape fixe par un cordage d’un nombre variable de brins et portant un crochet sur lequel on amarre la charge à soulever.

Le palan est utilisé pour élever des charges moyennes. Dans un moufle, la puissance à exercer est égale à la résistance qu’il faut entraîner, divisée par le nombre de réas.

Etymologie : palan vient de l’ancien italien palanco apparenté avec palanche.

Palanche : bâton de portefaix, courbé et entaillé aux deux bouts, qui sert pour porter à l’épaule deux seaux à la fois.

Moufle vient du latin mufula.

Estrope, anciennement estrop, vient du grec strophos, corde.

Catégories :
Métier : Agriculteur, Meunier
Usage : Instruments de levage
Domaine d'activité : Agriculture