Pince à agrafes

Photo Pince à agrafes

On utilise en chirurgie des agrafes métalliques pour réunir les plaies. La forme la plus classique est l’agrafe de Michel. Leur application n’est pas douloureuse ; elles sont utilisées sans endormir les malades. La cicatrice est très mince.

L’agrafe une fois mise en place est saisie par ses extrémités bourrelées avec les deux griffes de la pince qu’il suffit de resserrer en appuyant pour rapprocher les lèvres de l’incision.

Pour ôter les agrafes, il faut ouvrir la pince de Michel et la glisser sous l’agrafe. On referme ensuite doucement la pince, ce qui fait plier l’agrafe en son milieu, et on relève les griffes hors de la peau.

Il est préférable de desserrer les agrafes avant de les ôter pour évaluer la qualité de la cicatrisation.

On dépose au fur et à mesure les agrafes sur une compresse sèche.

On pratique ensuite une seconde antisepsie de la peau avec l’antiseptique dermique.

On met enfin un pansement sur la cicatrice pour éviter une infection.

Catégories :
Métier : Chirurgien
Usage : Outils de prise et de maintien
Domaine d'activité : La santé