Pompe à pneumatique

Photo Pompe à pneumatique

A gauche : Pompe à pneumatique dite pompe à pied, pour automobile.
A droite : Pompe à pneumatique dite pompe à pied, pour bicyclette.

La pompe à pneumatique est une petite pompe à air, aspirante et refoulante, destinée à gonfler les bandages pneumatiques des roues de bicyclettes, d’automobiles, de motocyclettes…

En élevant la poignée, l’air se trouvant dans le corps de la pompe passe du dessus au dessous du piston.

Dans son mouvement descendant, le piston en entraîne avec lui de l’air dans le corps de pompe et repousse celui emmagasiné sous lui.

L’air refoulé se comprime dans une chambre à air qui est recouverte d’une enveloppe en caoutchouc sur une armature de toile.

La nouvelle génération de pneus sur armature métallique ne nécessite plus l’emploi de chambre à air.

Le corps de cette pompe à pied pour automobiles est un tube en laiton de 30 millimètres de diamètre, mesurant quarante huit centimètres à l’intérieur duquel on déplace un piston.

Sur la partie inférieure, qui est fixée sur un socle en bois, une double sortie filetée à été soudée : l’une pour recevoir un manomètre de pression d’air (manquant), l’autre pour recevoir le raccord souple qui se visse sur la valve de la chambre à air.

Le piston est fixé sur une tige en acier rond de 10 millimètres de diamètre ; à l’autre extrémité de cette tige, une poignée double est fixée perpendiculairement.

Après avoir posé les deux pieds sur le socle, on soulève avec les deux mains la poignée pour faire entrer l’air, puis on repousse vigoureusement celle-ci vers le bas pour refouler l’air dans la chambre à air.

Sur l’écrou percé qui retient le piston prisonnier ainsi que sur le corps de la pompe, l’inscription suivante à été frappée : MICHELIN & CIE - CLERMOND-FERRAND

Catégories :
Métier : Mécanicien
Usage : Instruments de propulsion
Domaine d'activité : Mécanique