Rabots (généralités)

Photo Rabots (généralités)

Le nom de rabot englobe une grande variété d’outils servant à aplanir le bois ou à le moulurer.

Ils sont tous composés d’un fer (ciseau ou gouge) que l’on place dans l’ouverture inclinée (la lumière) d’un parallélépipède rectangle en bois appelé le fût, en le serrant au moyen dun coin (clef), après l’avoir fait déborder très faiblement sous la semelle.

Le fût est taillé dans du bois très dur (le cormier est le bois qui convient le mieux) et bien dressé. Sa surface inférieure doit être parfaitement plane. Au milieu de l’épaisseur du fût et à peu près à égale distance des deux bouts, on creuse un trou appelé lumière. Ce trou évasé, grand en haut, n’est plus qu’une fente en-dessous, afin que le copeau que le fer détache ne puisse plus sortir dès qu’il y est engagé. L’intérieur de la lumière a deux épaulements contre lesquels le coin s’appuie. L’inclinaison du fer varie autour de 45° selon la dureté du bois à travailler. Plus elle est inclinée, plus le rabot a de mordant.

Les rabots prennent des formes et des dimensions diverses selon le travail à exécuter. On peut les répartir en deux groupes :


Catégories :
Métier : Menuisier
Usage : Outils de coupe
Domaine d'activité : Métiers du bois