Seringue

Photo Seringue

La seringue est une pompe cylindrique, faite le plus souvent en verre, destinée à injecter ou à prélever des liquides par l’intermédiaire d’une aiguille ou d’un cathéter dans les tissus (ensemble de cellules), les vaisseaux ou les cavités naturelles d’un organisme.

Le corps et le piston sont en verre de façon à pouvoir en surveiller la propreté. Elle est facilement démontable pour pouvoir être rendu aseptique par ébullition. Le piston peut aussi être métallique ; l’aiguille est en platine iridié ou en nickel.

C’est le Français Gabriel Pravaz (1791 - 1853) qui a mis au point les premières seringues utilisées pour les injections hypodermiques : le corps de la seringue était en verre, généralement gradué, parfois avec une armature métallique se terminant par un embout central parfois excentré, soit lisse soit muni d’un pas de vis dont le but était d’y adapter une aiguille. Le piston était en verre ou en métal.

On distingue plusieurs variétés de seringues selon le volume de liquide que l’on désire injecter ou que l’on désire ponctionner : une des seringues les plus petites est la seringue hypodermique utilisée pour injecter de l’insuline. Sa capacité est 0,25 ml. Les seringues classiquement utilisées contiennent en moyenne 10 ml ou 20 ml. Les seringues plus grosses sont appelées seringues de Guyon. Elles sont utilisées pour injecter du liquide dans une vessie et sont susceptibles de contenir jusqu’à 150 ml.

Étymologie : seringue vient du latin synringa ; du grec suriks, roseau

Catégories :
Métier : Médecin
Usage : Appareils de transfert
Domaine d'activité : La santé