Typomètre

Photo Typomètre

Le typomètre est un instrument de travail indispensable pour préparer l’impression esthétique d’un document.

Le fondeur en caractères utilise également cette règle pour calibrer les lingots et les gros caractères.

Cette règle en buis, d’une longueur de 50 centimètres, a une section carrée de 22 millimètres. Chacune de ses faces est divisée en deux graduations différentes, repérées, sauf les centimètres, par les nombres suivants :

Cette règle est vraisemblablement un typomètre du système Didot. L’échelle n°12 correspond au cicéro, parfois appelé le douze, de 4.51 mm, ou 2,22 par centimètre.

La correspondance du nom des caractères pour les autres échelles, évaluée en fonction du nombre de points typographiques pourrait être défini comme suit :

Les Centimètres sont gradués de 0 à 49
Le 5 (points)    est gradué de 0 à 260           SEDANOISES          de 1,87    m/m.
Le 6 (points)    est gradué de 0 à 215           NONPAREILLES      de 2,24    m/m.
Le 7 (points)    est gradué de 0 à 185           MIGNONNES           de 2,63    m/m.
Le 8 (points)    est gradué de 0 à 160           PETITS TEXTES      de 2,99    m/m.
Le 9 (points)    est gradué de 0 à 143           GAILLARDES          de 3.39    m/m.
Le 10 (points)  est gradué de 0 à 130           PETITS ROMAINS   de 3,75    m/m.
Le 12 (points)  est gradué de 0 à 108           CICEROS                de 4,51    m/m.

Les mesures typographiques ont conservé des traditions d’origine lointaine et le vocabulaire correspondant. La complexité de ces échelles typographiques vient de leur ancienneté, le système Didot datant d’environ 1775. Elles sont basées sur l’utilisation systématique de la subdivision en douze « points » et sur le rattachement d’origine au « pied du roi ». Un jeu de caractère en plomb représentant un capital considérable, les imprimeurs les ont conservés pieusement depuis plus de deux siècles.

Sédanoise ou parisienne :
La sédanoise ou parisienne est un des plus petits caractères dont on se sert en imprimerie. Il est plus petit que la nonpareille. Au-dessous de la Parisienne, il n’y a que la Perle. On n’en fait guère d’usage, à cause de sa petitesse, que dans quelques livres qu’on imprime pour la simple curiosité.

Nonpareille :
La Nonpareille fait parti des petits caractères d’imprimerie. Il est entre le Petit Texte et la Sédanoise ou Parisienne.
C’était le caractère d’imprimerie le plus petit qu’il y avait autrefois. Il porte six points de hauteur. Aujourd’hui, on possède des caractères ayant cinq, quatre et même trois points. Toutefois ce nom désigne le corps six.
La grosse nonpareille est une vieille dénomination qui servait à désigner le plus gros des caractères d’affiches ; elle n’est plus usitée aujourd’hui.
Il en existe plusieurs types : Nonpareille à petit oeil, à gros oeil, belle nonpareille. On appelle le plus gros caractère Grosse nonpareille. Il est après le Triple Canon.

Mignonne :
Caractère de sept points ; petit caractère qui est entre la nonpareille et le petit texte. Aujourd’hui on substitue l’expression : caractère de 7 points ou numéro 7.

Petit texte :
Caractère qui est entre la Gaillarde & la Mignonne.

Gaillarde :
Caractère d’imprimerie qui est entre le petit-romain et le petit-texte.

Romain :
Le petit romain est un caractère très usité, dont le corps porte neuf points ou dix points, suivant les différentes imprimeries.
Il est entre la Philosophie et la Gaillarde.
Le gros romain est le caractère qui a seize points.
Il est entre le petit Parangon et le gros Texte.

Cicéro :
Caractère entre le Saint-Augustin et la philosophie. Ce mot n’est plus guère usité dans cette acception, les caractères étant généralement désignés par le nombre de points qui en exprime la force de corps ; mais il est employé pour indiquer en typographie une mesure de longueur, qui est de onze ou douze points, suivant les différentes imprimeries.
Cicéro (du latin "Cicéron") : caractères de la première édition des épîtres de Cicéron en 1458. Caractères d’imprimerie de 12 points Didot, soit 4,5 millimètres (unité de mesure typographique), on dit surtout douze.

Sources : Définitions recueillies dans les dictionnaires suivants : La Curne XIIIème XVIème – Furetière 1690 – Académie française 1762 – Littré 1860 1876.

CLASSEMENT PAR TAILLE :
Le caractère    PERLE                                     de    4    points correspond à un corps de   1,51    mm.
Le caractère    SEDANOISE ou PARISIENNE     de    5    points correspond à un corps de   1,89    mm.
Le caractère    NONPAREILLE                         de    6    points correspond à un corps de    2,25    mm.
Le caractère    MIGNONNE                              de    7    points correspond à un corps de    2,63    mm.
Le caractère    PETIT TEXTE                           de    8    points correspond à un corps de    3,00    mm.
Le caractère    GAILLARDE                             de    9    points correspond à un corps de    3,38    mm.
Le caractère    PETIT ROMAIN                        de    10    points correspond à un corps de  3,75    mm.
Le caractère    PHILOSOPHIE                          de    11    points correspond à un corps de  4,13    mm.
Le caractère    CICERO                                   de    12    points correspond à un corps de  4,51    mm.
Le caractère    AUGUSTIN                              de    13    points correspond à un corps de  4,91    mm.
Le caractère    GROS TEXTE                           de    14    points correspond à un corps de  5,29    mm.
Le caractère    GROS ROMAIN                        de    16    points correspond à un corps de   6,05    mm.
Le caractère    PETIT PARANGON                  de    18    points correspond à un corps de   6,8    mm.
Le caractère    GROS PARANGON                   de    21    points correspond à un corps de   7,94    mm.
Le caractère    PALESTINE                            de    22    points correspond à un corps de    8,32    mm.
Le caractère    PETIT CANON                        de    30    points correspond à un corps de    11,34    mm.
Le caractère    TRIMEGISTRE                        de    40    points correspond à un corps de    15,13    mm.
Le caractère    GROS CANON                         de    44    points correspond à un corps de    16,64    mm.
Le caractère    DOUBLE GROS CANON           de    56    points correspond à un corps de    21,18    mm.
Le caractère    TRIPLE CANON                      de    72    points correspond à un corps de    27,23    mm.
Le caractère    GROSSE NOMPAREILLE          de    80    points correspond à un corps de    30,26    mm.

Étymologie : règle vient du latin regula ; regere diriger.
Catégories :
Métier : Typographe
Usage : Instruments de mesure et de tracé
Domaine d'activité : Métiers divers