Varlope

Photo Varlope

La varlope est, après la colombe, le plus grand des rabots à fer traversant ; il peut mesurer jusqu'à 80 cm de long. C’est un rabot large et lourd que l’on traîne à deux mains. A l’arrière, une poignée rapprochée du talon sert à pousser. A l’avant, plus près du nez que du fer, une corne sert à diriger l’outil. Certains grands modèles anciens avaient un trou à l’avant dans lequel on passait un bâton, auquel on attachait une corde permettant à un compagnon de tirer pour le dressage des bois durs.

Les varlopes récentes ne présentent guère d’intérêt artistique. Les varlopes sont, parmi les instruments anciens, ceux qui ont été le mieux conservés.

Jusqu’au XIXème siècle la fabrication de cet outil par le compagnon a bénéficié d’attentions particulières donnant à cet objet une grande qualité esthétique.

Du XVème au XVIIIème  siècle, les poignées, du type « fer à repasser », sont sculptées, soit que les formes aient été profilées avec goût, soit qu’on en ait fait le motif de sculptures diverses (dauphins, sirènes…).

La qualité du bois, en général du cormier, et le poli acquis par l’usage, de même que les sculptures ont fait de cet instrument un objet de curiosité et bien des varlopes sont de véritables pièces de musée.

Les dimensions de la varlope classique française, selon Roubo, donnent : une longueur de fût 730 mm, une largeur de 74 mm, une hauteur au centre de 101 à 108 mm et aux extrémités de 80 à 87 mm, un fer de 54 mm, ce qui est resté la norme en France. La hauteur hors-tout atteint 160 mm.

Catégories :
Métier : Ebéniste, Menuisier
Usage : Outils de coupe
Domaine d'activité : Métiers du bois